jeudi 1 avril 2010

Partageons-nous les 500 FCFA avec ceux qui sont plus proches ?

J'ai trouvé cette petite fable touchante pour nous rappeler la vraie valeur de notre temps.

« Un jour, un homme revenant du travail très tard, fatigué et agacé, trouva son fils de 5 ans, à l’entrée de la porte.
- Papa, je peux te poser une question ?
- Qu'est-ce que c’est ? Répondit l’homme.
- Papa, combien tu gagnes par heure ?
- Ce n'est pas ton problème. Pourquoi une question pareille ? Répondu l’homme, d’une façon agressive.
- Je veux juste savoir. S’il vous plaît combien vous gagnez par heure ?
- Tu sais quoi ? Je gagne 500 FCFA par heure.
- Ah... Répondit le garçon, avec sa tête vers le bas. Papa, prête-moi seulement 250 FCFA...

Le père était furieux.
- C’est pour cette raison que tu demandais cela ? Penses-tu que c’est comme ça que tu peux obtenir de l'argent pour acheter des jouets ? Vite au lit dans ta chambre. Je travaille durement chaque jour pour tels enfantillages ?

Le garçon restant silencieux, entre dans sa chambre et ferme la porte. L'homme assis devient de plus en plus nerveux sur les questions de l'enfant. Comment ose-t-il poser ce genre de questions juste pour gagner de l’argent ?

Une heure plus tard, l’homme se ressaisit et se dit : Peut-être qu’il avait vraiment besoin d’acheter quelque chose avec ces 250 FCFA et après tout ce n’est pas dans ses habitudes. L’homme alla à la chambre du gamin et ouvrit la porte.

- Tu dors, mon fils ? Demanda l’homme.
- Non, papa, je suis éveillé, répondit le gamin.
- Je pense, que j’ai été trop dur pour toi mon fils ? J’ai eu une journée très dure, à tel enseigne que je me suis déchargé sur toi. Voici les 250 FCFA que tu as demandés.




Le petit tout souriant...
- Oh, merci papa ! S’écria-t-il.

L’homme a vu que le gamin avait de l’argent, et commença à se fâcher de nouveau.
Le garçon comptait son argent doucement, puis regarda son père.
- Pourquoi voulais-tu plus d’argent si tu en avais déjà ?
- Papa, parce que je n’en avais pas assez. Répondit le gamin.

- Papa, maintenant j’ai 500 FCFA. Puis-je acheter une heure de ton temps ? S’il te plaît arrive demain une heure avant à la maison... J’aimerai dîner avec toi.

Le père a été brisé. Il a mis ses bras autour de l’enfant et a demandé pardon...

C'est juste un petit rappel à tous ceux qui travaillent dur dans la vie. Nous ne devons pas la laisser filer entre les doigts sans avoir passé un temps, ou une partie de ce temps avec ceux qui en ont vraiment le besoin, ceux qui sont proches de notre cœur. N'oubliez pas de partager ces 500 FCFA – la valeur de votre temps avec quelqu'un que vous aimez.

Si on meurt demain, la société pour laquelle nous travaillons, pourrait facilement nous remplacer dans les prochaines heures. Mais la famille et les amis que nous avons laissé derrière nous sentirons la perte pour le reste de leur vie... »

10 commentaires:

Harmony48 a dit…

Coucou Dieurdieuf
Je connais cette histoire et elle me touche beaucoup surtout de la part de l'enfant.Dans la vie,il ne faut pas oublier les choses essentielles comme du temps à consacrer à ses enfants,...........C'est surtout quand ils sont jeunes qu'ils ont besoin de nous et ce sont les plus belles années.Quand ils deviennent adultes,c'est autre chose mais ils viendront toujours demander de l'aide ou un conseil tant qu'on est là.La famille,c'est important et les amis aussi.L'amour,c'est du partage et l'amitié aussi.On y retrouve le verbe "aimer".
Bon week-end de Pâques,ma Belle avec tes Ouistitis.
Gros bisous. Harmonybis

Dieurdieuf a dit…

Coucou Harmony.

C'est vrai que notre époque place le matériel comme priorité, pour un maximum de "confort". J'ai mis le mot entre-guillemets, car pour nous, l'important c'est le bonheur, le temps passé avec les êtres qui nous sont chers, la vie, quoi ! Bref, tout ce qui ne rentre pas dans les statistiques ni en bourse...
Bon week-end à toi aussi.

Gros bisous.

nicole a dit…

Coucou Dieurdieuf, une belle histoire très touchante.Malheureusement, lorsque les enfants sont jeunes, nous avons souvent une vie infernale, entre le travail et les diverses occupations, on a manqué des moments merveilleux avec les enfants. Ils grandissent sans que l'on s'en aperçoive.Et nos êtres chers partent pour construire leur vie. Maintenant, je consacre énormément de temps à mes petits-enfants, des instants de bonheur que je n'oublierais jamais.
Très bon dimanche ainsi qu'à tes petits poussins.
Gros bisous.

Dieurdieuf a dit…

Coucou Nicole.

La vie infernale... Ca sent le vécu, non ? ;) On est pris dans le quotidien, dans l'urgence des mille choses à faire et on a l'impression de passé à côté de ces moments. Alors il est bon de rappeler l'essentiel de la vie pour ne pas le perdre de vue.

Merci à toi aussi et bon week-end. Gros bisous.

Ladybook a dit…

Avant même de lire ta note, merci pour
"La psychologie est la science qui vous apprend des choses que vous savez déjà en des termes que vous ne comprenez pas."
[Jean Nohain]
Excellent !!!
Allez, je reviens une fois lue ta fable du jour :)

Ladybook a dit…

Ben dis donc, elle est plutôt dure ta fable contemporaine...
Prendre le temps d'aimer nos proches est fort précieux...
Bises.

Dieurdieuf a dit…

Coucou LadyBook.

C'est la fable qui est dure ou la vie contemporaine qui nous fait courir de plus en plus vite ?

On a tendance à perdre de vue l'essentiel de la vie, alors il est bon de le rappeler.

Bon week-end. Bisous.

Yannick, le poète de rue a dit…

Je ne connaissais pas........
Merci pour l'émotion........

elleonthego a dit…

Bouleversant,je ne connaissais pas mais c'est tellement vrai.
Le temps passe tellement vite, j'essaye d'éviter de dire à mes enfants ,dans une minute ou plus tard...

http://uneanglaiseaparis.wordpress.com/

Dieurdieuf a dit…

Coucou Yannick.
Merci pour ton passage. Ca fait plaisir.

Bonsoir Elleonthego.
J'essaie aussi de le dire à mes enfants, mais ce n'est pas évident avec cette vie où il faut toujours courir...

Bon week-end et à très bientôt. ;)

Enregistrer un commentaire

Choisissez votre profil dans la liste déroulante pour commenter cette note. Si vous avez quelques difficultés, suivez ces instructions.

Vous pouvez utiliser des balises HTML, comme <b>, <i>, <a>.

<b>Texte en gras</b> = Texte en gras
<i>Texte en italique</i> = Texte en italique
<a href ="http://dieurdieuf.blogspot.com/">Lien vers votre site</a>
= Lien vers votre site

Bon surf.

Related Posts with Thumbnails